Les commissions

LES INSTANCES ET LES COMMISSIONS SPECIFIQUES


Les instances

La Direction du Centre Hospitalier est assurée par M. PFISTER Harry.

Le Directeur conduit la politique générale de l’établissement, le représente en justice et dans tous les actes de la vie civile.

Le Directoire est une instance collégiale présidée par le Directeur. il est composé de 7 membres, dont une majorité issue du corps médical. Il appuie et conseille le directeur dans la gestion et la conduite de l’établissement.

Ses missions sont centrées sur les orientations stratégiques et le contrôle de la gestion de l’établissement. Il comprend des représentants des collectivités territoriales, des représentants du personnel, des personnalités qualifiées, notamment des représentants des usagers (9 membres au total).

La CME représente le personnel médical et participe, par ses avis et décisions, au fonctionnement général de l’établissement.

Présidé par le Directeur de l’établissement, il représente le personnel non médical et est consulté pour tout ce qui concerne le fonctionnement général de l’établissement.

Présidé par le Directeur, il contribue à la prévention des risques professionnels, à l’amélioration des conditions de travail et à la protection de la santé.

Présidée par   Cadre supérieur de santé, la CSIRMT est consultée sur l’organisation générale, l’évaluation, la qualité et la formation des soins paramédicaux.

Les commissions spécifiques

Le Comité du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles (COMEDIMS) est un organe de concertation entre les différents acteurs sanitaires de l’établissement de san

Le COPIL est chargé de définir et de mettre en œuvre la politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins du Centre Hospitalier.
Il est chargé de définir et mettre en œuvre la politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins.
Il est tenu informé de l’état d’avancement des travaux en matière de qualité et de sécurité des soins, et suit les remarques et les recommandations formulées par la Haute Autorité de Santé (HAS).
Il propose les axes d’améliorations, qui lui semblent nécessaires et nomme les référents des plans d’actions.
Il initie et coordonne les procédures d’auto-évaluation, et prépare l’établissement aux prochaines échéances de certification et d’évaluation externe.

Il a pour fonction d’organiser et de coordonner la surveillance, la prévention et la formation continue en matière de lutte contre les infections nosocomiales.

Le Comité de Lutte contre la Douleur et des symptômes associés (CLUD’s) est commun avec le centre hospitalier de Bar le Duc et est composé du Directeur de l’établissement, du Président de la CME, des praticiens hospitaliers, des cadres de santé, du pharmacien, de la psychologue, du responsable qualité/gestion des risques et de personnel paramédical.
Il pilote les actions d’amélioration de la qualité pour le traitement et l’évaluation de la douleur et la prise en charge des soins palliatifs.
Il se réunit en sous groupe de travail dans chacun des établissements et en plénière, trois fois par an, au Centre Hospitalier de Bar le Duc.

Le Comité de Liaison Alimentation Nutrition (CLAN) est chargé d’organiser et de coordonner les actions d’amélioration de la qualité concernant la nutrition et la fonction restauration.

Il est chargé d’évaluer les risques a priori et de traiter les risques a postériori.

Il est chargé d’organiser et de sécuriser l’ensemble de la chaîne transfusionnelle.

Il est chargé d’assurer des analyses approfondies relatives à des situations de dysfonctionnement en lien avec la prise en charge médicamenteuse.

Il est chargé d’identifier les sujets justifiant une réflexion d’ordre éthique et de favoriser les débats a posteriori sur les situations vécues posant des problèmes éthiques. Il propose des avis sur les situations afin d’aider à la décision.

Chaque secteur d’activité clinique et médico-technique conduit des actions d’évaluation des pratiques professionnelles en vue d’améliorer le service rendu aux patients.
L’ensemble des actions d’EPP impliquant les personnels médicaux et paramédicaux est coordonné au sein d’un programme et d’un plan d’actions d’EPP.